Packaging & Speciality Papers

Découvrez les procédés de finition : les films de marquage à chaud et à froid

Sur le marché des produits imprimés et des emballages, les films de marquage à chaud et àfroid font partie des procédés de finition les plus appréciés Même si ces films laissent supposer des similitudes, leur application et utilisation sont toutefois très différentes.

denninghofFrank Denninghoff, le directeur général de GRÄFE Druckveredelung, explique leurs différences et possibilités et ce que le Swatch Book des cartons cellulose Premium de la gamme Algro Design de Sappi a à voir avec ces procédés.

Dès leur application, les deux procédés de finition se différencient considérablement : alors que le « film de marquage à chaud » est appliqué sur le matériau à l’aide d’un poinçon et de chaleur, le film de marquage à froid est, lui, transféré sur le papier en utilisant de la colle. Le marquage à chaud est parfois également appelé dorure et le marquage à froid parfois appelé transfert à froid. Les deux procédés présentent aussi des caractéristiques différentes.

 

Nous devons différencier les films de marquage à chaud et à froid l’un de l’autre

Frank Denninghoff explique : « Au début, beaucoup ont pensé que le transfert à froid allait remplacer le marquage à chaud. Tel n’a pas été le cas. Nous avons au contraire compris très vite : le film de marquage à froid nous demande de travailler de manière tout à fait différente. À cet égard, nous avons peut-être contribué à redéfinir entièrement l’utilisation du procédé en utilisant de nouveaux moyens de création et en sondant les vastes possibilités. »

coldfoilauszug_det_hp_cf_02Alors que le marquage à chaud peut s’utiliser efficacement pour des épaisseurs du trait plus importantes, le film de marquage à froid est lui utilisable dès une épaisseur de ligne de 0,05 mm en permettant la représentation de structures très fines, de trames dégradées et de détails filigranés. Mais de magnifiques résultats sont aussi obtenus sur des surfaces qui seront encore fréquemment surimprimées. Par rapport au marquage à chaud, la brillance est un peu moins prononcée, et de plus, le transfert à froid ne permet pas de réaliser d’effets haptiques qui rendent le marquage à chaud si intéressant. Le film de marquage à froid se caractérise toutefois par sa large gamme de coloris métallisés disponibles et des motifs réalisables en un seul passage lors de la surimpression.

Pour GRÄFE Druckveredelung, ces différentes caractéristiques résultent dans divers domaines d’application : le transfert à froid permet ainsi de réaliser des highlights filigranés, intégrés à l’impression. Le marquage à chaud permet par contre de créer des effets haptiques attirant fortement l’attention. Frank Denninghoff : « Nous utilisons des procédés de finition pour des buts entièrement différents. Le procédé finalement utilisé dépend du message de la marque/du produit à transmettre. »

Il est important de savoir que le transfert à froid notamment pose de grandes exigences au matériau de base : la colle étant absorbée par les surfaces rugueuses et ne pouvant être appliquée de manière suffisamment couvrante pour un effet optimal de métallisation, la surface doit donc être très lisse et homogène.

hotfoil_auszug_det_hp_03Pour le « film de marquage à chaud » par contre, une surface rugueuse fonctionne en résultant dans des contrastes mats, mais là aussi, ce principe s’applique : plus le matériau de base est lisse, plus le résultat est brillant. Le nouveau Swatch Book des cartons pure cellulose Premium de la gamme Algro Design de Sappi illustre de telles différences.

 

Un partenariat uni dans l’amour des produits imprimés haut de gamme

Sappi et GRÄFE Druckveredelung sont unis dans un partenariat de longue date, marqué par leur amour commun des produits imprimés haut de gamme. Pour la création du carnet d’échantillons, les experts en finition ainsi que l’agence gas, le spécialiste de l’outillage H + M et le fabricant de films de marquage à chaud Kurz ont encadré Sappi dès le début. Frank Denninghoff explique : « Cela a été une collaboration intensive et très étroite d’experts. Nous nous sommes investis, nous avons discuté et nous nous sommes aussi testés. Nous avons compris d’emblée que nous étions un fort réseau d’experts aimant leur travail et auxquels on peut faire confiance. »

 

Souligner les effets sur la gamme des cartons Algro Design

screen2Alors que le recto de tous les cartons pure cellulose de la gamme Algro Design est toujours couché sur deux faces, les divers produits se différencient au verso qui peut être non couché pour Algro Design, couché sur une face pour Algro Design Card et couché sur deux faces pour Algro Design Duo. Selon le type de verso, nous avons alors différents domaines d’application. Lors de la création du Swatch Book de la gamme Algro Design, nous voulions montrer ces différences dans l’impression et dans les procédés de finition, en illustrant notamment les différentes caractéristiques des types de carton et les possibilités de personnalisation en résultant. Les effets produits entièrement différents permettent de transporter de nombreux messages de marque.

Pour l’impression, la finition et le traitement du Swatch Book, l’un des défis était notamment le fait que pour une comparaison directe, les trois différents versos de la gamme Algro Design devaient se trouver les uns à côté des autres, chacun occupant un tiers d’un motif complet. Frank Denninghoff explique : « Pour obtenir une image homogène, nous avons donc imprimé chaque motif sur tous les trois types de carton et nous n’avons toujours utilisé que le tiers respectif pour le Swatch Book. »

 

Voilà comment fonctionnent les procédés de finition

Pour Frank Denninghoff, ce carnet d’échantillons représente un outil exceptionnel pour les agences, les fabricants d’articles de marque et les entreprises d’imprimerie : « Le résultat fascinant : nous voyons le même motif, différents gaufrages à plat, en relief et réalisés par diffraction, des vernis et des gaufrages à froid, mais sur différentes surfaces de matériau. Nous voyons comment la nature du matériau de base se répercute sur la finition : les univers de couleurs sont différents, les finitions ont un autre effet. Mais nous pouvons aussi découvrir la création technique de telles œuvres d’art exceptionnelles, chaque procédé de finition étant exactement décrit. Cet outil est là pour voir, pour ressentir, pour expliquer et pour finalement découvrir comment les finitions agissent de manière impressionnante. »

 

Vous souhaitez en savoir plus ? Alors réservez directement votre exemplaire.
Procurez-vous dès maintenant votre Algro Design Swatch Book!