Packaging & Speciality Papers

L’Avent sous le signe du raffinement

Comment un calendrier raffiné voit le jour grâce aux procédés de la dorure à chaud et du marquage à froid

Taranto_Denninghoff_NeuL’attente fébrile des fêtes de Noël commence déjà bien avant le 1er dimanche de l’Avent. Quoi de plus réjouissant alors que de posséder un calendrier de l’Avent de grande valeur qui ne contient pas seulement des trésors raffinés mais flatte également l’œil par son élégance et son toucher nobles. Le calendrier de l’Avent du groupe GRÄFE incarne l’association réussie d’une création sophistiquée et d’une mise en œuvre professionnelle.

À l’aide des procédés de finition du marquage à froid et de la dorure à chaud, il a été fabriqué sur le carton à base de cellulose Algro Design de Sappi qui a servi de matériau de base. Frank Denninghoff, PDG de GRÄFE Druckveredelung, et Deborah Taranto, directrice de la création au sein de GRÄFE Atelier, expliquent l’approche adoptée.

 

La finition est toujours un processus créatif

GRAEFE_Adventskalender2018_01_Neu_webPour l’entreprise de Bielefeld, outre les aspects techniques, la finition dans le domaine de l’impression est toujours un processus créatif. C’est dans cet esprit que GRÄFE Atelier, issu de l’agence de publicité interne Idee & System, conçoit sa mission. Les processus créatifs de valorisation de la marque, de conception et de préparation de l’impression au sein du groupe GRÄFE, tout comme les projets réalisés conjointement avec Sappi, font depuis longtemps l’objet d’une promotion active. Un partenariat de longue date lie les deux entreprises et se distingue par leur profond attachement aux produits d’impression de haute qualité.

Deborah Taranto l’exprime parfaitement : « Il s’agit pour nous en substance de valoriser la marque par le biais de la finition. Nous avons mis beaucoup de passion et d’engagement dans la conception du calendrier de l’Avent pour mettre en valeur le thème de la finition, de façon à ce que les professionnels puissent le réinterpréter à l’envie. Les nouveaux effets de surface produisent des stimuli optiques et tactiles qui véhiculent un message de marque particulier. » Frank Denninghoff en explique le fonctionnement : « Dans un premier temps, il s’agit d’attirer l’attention dès le premier regard grâce à des effets ciblés et de provoquer ainsi un temps d’arrêt chez l’observateur pour l’inciter à s’attarder et à découvrir ensuite une foule de détails, au deuxième, troisième et quatrième regard, pour interpeler ses motivations et ses ambitions de façon multi-sensorielle. ».

 

Effet discret sur Algro Design

IMG_1678Quelle est la meilleure façon d’y parvenir ? « Il est indispensable de connaître l’effet produit par les finitions dans le cadre d’une interaction pour pouvoir les utiliser de manière ciblée dans ce contexte », explique Frank Denninghoff. La discrétion est le mot clef : « Dans certains cas, il importe de ne pas tomber dans l’excès, afin que certains messages soient véhiculés de façon ciblée et avec toute la sensibilité nécessaire et que l’ensemble produise un effet harmonieux et homogène. Sappi offre ici le support parfait pour de telles réalisations. Il est adapté au contact avec les produits alimentaires, possède non seulement un degré de blancheur élevé mais aussi les propriétés d’un carton homogène blanchi, parfaitement conçu pour la réalisation de finitions de surface complexes. Le marquage à froid réalisé sur Algro Design crée toujours un effet phénoménal et de superbes reproductions. Nous sommes depuis longtemps des utilisateurs enthousiastes de ce matériau.»

 

Détails en filigrane, structures variées

IMG_1630Le résultat est plus que satisfaisant, tant à la vue qu’au toucher : ce sont les nombreux petits détails qui font toute la différence. Lorsqu’on ouvre les petites boîtes l’une après l’autre, on découvre les différentes surfaces entièrement structurées. « Du point de vue du design, le thème de la diversité était particulièrement important pour nous. Chaque petit cadeau, au même titre que les boîtes décorées sur leur pourtour, se démarque par son caractère individuel unique », explique Deborah Taranto au sujet du concept de base.

Effectivement : lorsque l’on retire les petits cartons, on constate d’abord qu’ils sont imprimés sur leur pourtour. Les différentes structures filigranes sont perceptibles du bout des doigts. La finition suivant le procédé du marquage à froid a été réalisée à cet effet sur une machine d’impression à plat avec une légère empreinte perceptible. Par ailleurs, les boîtes ne sont pas collées mais fixées et sont dotées d’une pellicule en PET dorée, ce qui leur donne une apparence très raffinée.

 

Effets de marquage à froid alliés à une rentabilité optimale

IMG_1604Bien que le corps et la banderole placée au-dessus aient bénéficié d’une finition par marquage à froid, ce procédé passe quasiment inaperçu. Frank Denninghoff explique pourquoi : « Nous avons volontairement fait preuve de retenue et utilisé uniquement un marbrage marqué à froid. L’objectif était de réaliser ces effets – sans perdre de vue la rentabilité – de telle sorte qu’ils ne créent pas une impression de surcharge, ce qui supprimerait l’effet de surprise. » Lors du marquage à froid, la couche de transfert métallique a ainsi été appliquée en surimpression inline avec une grande précision, l’application de quatre couleurs plus le vernis étant possible en une seule étape de travail chez GRÄFE.

La particularité de ce procédé est qu’il a permis de fournir à l’ensemble un effet discret de profondeur grâce à l’interaction subtile de la surface plane, des traits et des points, associée aux trois couleurs bleu foncé, beige et bleu ciel. Cette profondeur discrète est encore renforcée d’un point de vue thématique par la carte de Noël et le calendrier annuel afférents. N’oublions pas de mentionner bien sûr les pralinés contenus dans le calendrier, tous plus délicieux les uns que les autres !

Abonnez-vous à notre Magazine-News!